Interprètes

Tanjia Muller, direction artistique de jikkenkobo.ch et flûtiste

Tanjia Muller

Tanjia Muller est une musicienne aux mille et une passions. Elle aime les expressions artistiques diverses avec un fort penchant pour le théâtre et la littérature. Après l'obtention d'un diplôme d'enseignement de la flûte traversière et un diplôme de maître de musique, elle reçoit un diplôme de perfectionnement, mention XXème siècle. Ses études sont couronnées par un Prix de Virtuosité. Son parcours lui à permis de rencontrer des personnalités de la flûte -Verena Bosshart, Pierre Wavre, Michel Bellavance- Dès lors, Tanjia Muller se consacre à la musique de chambre.

Depuis 1994, elle est membre de l'Ensemble Tétraflûtes où ses qualités d'enthousiasme et de partage s'épanouissent. Son goût pour l'inédit la conduit à se produire dans des créations scéniques avec le concert impromptu, quintette à vent français : « La Marelle Musicale » pour le jeune public ou encore le spectacle musicale et chorégraphique « Woods ». Forte de ces années d' expériences de chambriste et nourrie de plusieurs spectacles de création scéniques, elle développe, avec sa collègue du quatuor, Eliane Williner, le spectacle Jikkenkobo.ch (www.jikkenkobo.ch) qui a été créé au printemps 2010.

Parallèlement à cette activité de musicienne, elle enseigne depuis 2000 la musique au Collège de Genève et y dispense la pratique musicale en différentes formations.


Eliane Williner, direction artistique de jikkenkobo.ch et flûtiste

Eliane Williner

Eliane Williner Après l'obtention du diplôme de capacité musicale mention très bien dans la classe de Jean­Claude Hermenjat au Conservatoire supérieur de musique de Genève, Eliane Williner poursuit ses études auprès de Philippe Racine à la Musikhochschule de Zurich et termine avec un Diplôme de concert, mention très bien avec distinction. Elle se perfectionne alors auprès de Pierre Wavre tout en bénéficiant des conseils de flûtistes renommés comme José­Daniel Castellon, Christian Lardé, Trevor Wye, Barthold Kuijken et Emmanuel Pahud.

Eliane Williner a remporté plusieurs prix d'études et concours, notamment le Prix d'études de la Fondation Kiefer Hablitzel et de l'Association Suisse des Musiciens, la bourse André­François Marescotti, le Prix d'études des coopératives Migros, ainsi que le 1er Prix au Concours féminin international d'exécution musicale du Lycéum, avec félicitations du jury.

Elle a été flûte solo au sein de l'Orchestre symphonique Suisse des Jeunes (www.sjso.ch). Actuellement, elle est membre de L'Orchestre de Chambre de Genève (www.locg.ch), flûte solo de l'orchestre Camerata Suisse (www.camerata.ch), et elle conserve également une activité d'enseignante. Très active dans la musique de chambre, elle se produit souvent en concert tant dans un style classique sur sa magnifique flûte en bois que dans la musique contemporaine qu'elle affectionne particulièrement. Outre en Suisse, Eliane Williner s'est notamment produite dans le cadre de concerts et festivals au Mexique, Royaume­Uni, en Belgique, France, Turquie, Ecosse, Luxembourg, Allemagne et Arménie. Membre de l'Ensemble Tétraflûtes (www.tetraflutes.ch), elle est aussi Directrice artistique du spectacle de musique contemporaine Jikkenkobo.ch (www.jikkenkobo.ch). Musicienne d'orchestre confirmée, chambriste chevronnée, Eliane Williner développe dans la création d'un spectacle son intuition artistique, qualité première dans son jeu d'interprète.


Amandine Monier, flûtiste

Amandine Monier

Amandine Monier est née à Genève en 1980. Titulaire du Prix d'honneur au Concours Leopold Bellan en 1998, elle obtient un diplôme d'enseignement en 2000 et un premier prix de virtuosité en 2002 au Conservatoire Supérieur de Musique de Genève dans la classe de Jean Claude Hermenjat. Elle se perfectionne ensuite à la Hochschule für Musik de Bâle dans la classe de Félix Renggli et obtient un diplôme de soliste en 2005. Elle complète sa formation en participant aux sessions de l'Orchestre Suisse des Jeunes de 1998 à 2004.

Depuis 2000, elle effectue de nombreux remplacements au sein de l'Orchestre de Chambre de Genève, l'Orchestre de la Suisse Romande et l'Orchestre de la Tonhalle de Zurich. De 2000 à 2004, elle fait partie de l'Ensemble Vocal et Instrumental de Lausanne dirigé par Michel Corboz, et depuis 2003, elle est amenée à jouer régulièrement avec l'Ensemble de musique contemporaine « Contrechamps » à Genève.

Depuis 2005, elle est membre de l'Orchestre Régional de Cannes Provence Alpes Côte d'Azur au poste de deuxième flûte, piccolo solo.

Elle enseigne de 2000 à 2005 à l'Ecole de Musique du Grand Saconnex (Suisse) et depuis septembre 2006 à l'Ecole Municipale de Musique de Villefranche-sur-Mer.


Emilie Brisedou, flûtiste

Emilie Brisedou

Emilie Brisedou est née à Genève. Elle étudie au Conservatoire de Berne avec Verena Bosshart (Bachelor), à l'ENM Cortot à Paris avec Pierre-Yves Artaud (Diplôme Supérieur d'Execution), au Conservatoire de Genève avec Michel Bellavance (Master de pédagogie : diplôme d'Enseignement), et enfin au Conservatoire de Zurich avec Philippe Racine (Master Spécialisé - Soliste : diplôme de Soliste)

Elle se produit dans un répertoire large allant de la musique baroque à la musique contemporaine en passant par la musique improvisée, et joue régulièrement sur toutes les tessitures de flûtes traversières (piccolo, ut, alto, basse, contrebasse).

Gourmande de création, de découverte et de projets éclectiques, Émilie Brisedou travaille au sein de l'équipe des Jardins Musicaux -festival en Suisse- depuis de nombreuses années, ainsi que dans plusieurs comités d'organisation de concerts à Genève.

À l'orchestre, elle se produit notamment au sein de l'Orchestre des Jardins Musicaux (Neuchâtel), l'Orchestre Buissonnier (Genève), et est depuis 2012 remplaçante au Musikkollegium Winterthur.

Passionnée par la musique nouvelle, elle travaille régulièrement avec différents compositeurs, et forme avec Elodie Virot le duo La Paire d'Elles, dans le but de jouer et d'enseigner le répertoire contemporain pour flûtes. Elle s'est notamment produite dans le cadre de divers festivals et concerts à Genève, Berne, Neuchâtel, Berlin ainsi qu'à l'IRCAM à Paris, Prague et en Arménie.

Elle est lauréate des bourses des fondations Pour l'Avenir, Lyra Stiftung et Friedl-Wald Stiftung, d'une bourse d'études de la Loterie Romande (Concours Supérieur d'exécution de Riddes, avril 2010), ainsi que d'un second prix au Concours de Musique Contemporaine de la Haute Ecole d'Art de Zurich (mai 2011).

Elle vit entre Genève, Neuchâtel et Berlin et enseigne la flûte à Genève, à l'Espace Musical à de jeunes enfants et à des élèves avancés. Dès la rentrée 2013, elle occupera un poste de professeur de flûte au Conservatoire populaire de Musique de Genève (CPMDT).

Regard extérieur

Marie-Lise Naud, danseuse et chorégraphe

Marie-Lise Naud entame sa formation à Paris en passant notamment par les Rencontres Internationales de Danse Contemporaine, puis elle entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon en 2003. À la fin de son cursus, en 2008, elle chorégraphie pour sa promotion la pièce Kommen und Gehen . Elle crée ensuite la pièce L'An 2 en 2009, en collaboration avec Anna Massoni et Ava Hervier. En tant qu'interprète, elle participe au travail de Mathieu Heyraud, d'Anna Massoni et Yoann Bourgeois. Elle a travaillé aussi pour l'ensemble musical Le Concert Impromptu en tant qu'interprète puis metteur en scène. Elle s'implique dans le programme Enfance Art et Langages à Lyon en 2010 et dans la proposition d'Atelier du joueur de Yoann Bourgeois en 2011. Depuis 2007, elle est membre fondateur, avec 9 autres danseurs rencontrés lors de sa formation, de l'Association Mâ, structure mutualisée pour la création et la diffusion de projets artistiques.

Occasionellement, JikkenKôbô.ch collabore avec Pascal Krieger, calligraphe (Shodo).