Les oeuvres en création

Estampes de Sophie Lacaze

Ecrite à l'intention de l'Ensemble Tétraflûtes et du spectacle Jikkenkobo.ch, Estampes s'appuie sur une mélodie traditionnelle japonaise «Kuroda bushi» (chant de samourai) présentée au début de la pièce pour évoquer musicalement des estampes de Utagawa Hiroshige I (1797 - 1858) et Utagawa Kuniyoshi (1797 - 1861). Une pièce qui prend naissance dans la tradition et évolue vers la contemporanéité...

The Lines - Tan-ka de Denis Schuler

Courte pièce de deux minutes environ, The Lines - Tan-ka se promène sur le terrain des poésies japonaises: une idée simple, descriptive, une énergie contemplative et centrée. Les flûtes opposées dans leur tessiture, se rapprochent et partagent un espace commun. L'écriture transparente et les voix sont souvent sur un rythme identique. La musique, où rien n'est caché, appelle à une forte concentration. La dynamique est douce et l'oreille doit se tendre: l'image est fragile.

Tristia de Doina Rotaru

«Grâce à Pierre-Yves Artaud, j'ai eu l'occasion de rencontrer Yoshihisa Taïra avec qui j'ai échangé sur la flûte, la composition et la musique en général. J'aime énormément sa musique, mélange de force, de raffinement et de beauté étrange... Taïra a mis toute sa sensibilité et toute sa passion dans sa musique pour flûte. Impressionnée par sa disparition prématurée, j'ai écrit cette oeuvre triste qui commence par un lamento rappelant le chant traditionnel Shomyo des moines bouddhistes japonais. Le moment furioso qui est au centre de l'oeuvre représente mon cri de révolte pour sa mort. Le calme et la méditation qui suivent sont chargés d'une douleur résignée.» Doina Rotaru, 2012

Musiques

Toru Takemitsu (1930-1996)

Voice (1971) pour flûte seule


Kazuo Fukushima (né en 1930)

Mei (1962) pour flûte seule


Joji Yuasa (né en 1929)

Interpénétration II (1963) pour deux flûtes


Yoshihisa Taïra (1937-2005)

Maya (1972) pour flûte basse
Synchronie (1986) pour deux flûtes


John Cage (1912-1992)

Living Room Music (1940), Instrumentarium libre


Doina Rotaru (née en 1951)

Japanese Garden (2006) pour piccolo, flûte basse et bande magnétique
Tristia (2005 à la mémoire de Yoshihisa Taïra, révisé en 2011) pour quatuor avec deux piccolos, deux flûtes en do et quatre flûtes basses


Denis Schuler (né en 1970)

L'Immobilité (2007) pour quatuor avec piccolo, quatre flûtes, flûte alto et flûte basse
The Lines - Tan-ka, duo pour piccolo et flûte basse. Création 2012 pour Jikkenkobo.ch


Sophie Lacaze (née en 1963)

Estampes, pour quatuor avec trois flûtes et flûte basse. Création 2012 pour Jikkenkobo.ch